L'affaire est sordide : lundi dernier, le jugement de Charles Dean Bryant a débuté, concernant un meurtre qu'il aurait commis en 2016. Sa victime a été retrouvée dans un bassin pour enfants, démembrée et brûlée... 

Jacqueline Vandagriff a connu un sort atroce en septembre dernier : alors qu'elle a été aperçue pour la dernière fois en train de boire un verre avec Charles Dean Bryant, elle aurait été retrouvée morte quelques temps après, démembrée et calcinée

Retrouvée morte dans un bassin pour enfants

Le meurtre de Jacqueline Vandagriff, 24 ans, remonte au mois de septembre 2016, au Texas, aux États-Unis. Alors que la jeune femme semble avoir pris du bon temps avec Charles Dean Bryant, 31 ans, avec qui l'on peut l'apercevoir en train de boire un verre le 13 septembre, sur l'une des vidéosurveillances du bar, Jacqueline a ensuite été portée disparue. Ce n'est que quelques jours après que son corps a été retrouvé, dans des circonstances plutôt glauques : en effet, celui-ci se trouvait dans un parc, dans un bassin pour enfants, démembré et brûlé. Selon les forces de l'ordre, le portable de la victime aurait émis son dernier signal chez Charles Dean Bryants, principal suspect de l'enquête. 

"Il a paniqué"

Selon le meurtrier présumé, Jacqueline est bien venue chez lui, et ils auraient même eu des relations sexuelles avec son accord, mais que Charles qualifie de "bizarres". Selon son avocate, ce dernier ne l'aurait pas tuée, l'étudiante serait morte au cours du rapport : « Il a paniqué et a essayé de cacher son corps. Il est allé à Walmart à quatre heures du matin, a acheté une pelle, est retourné à la maison où il avait quitté Jackie et a essayé de faire un trou dans le sol. Mais la terre était trop dure. » Des propos contestés par Lucas Allen, le procureur, car la jeune femme était attachée lorsqu'elle est décédée, avec de graves blessures sur le corps. 

Le verdict concernant Charles Bryant, déjà impliqué dans une précédente histoire de pédophilie, sera rendu la semaine prochaine. Les peines contre lui sont lourdes, puisqu'il risque la peine de mort

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !