Les services de renseignements ont déjoué une attaque terroriste que projetaient deux détenus radicalisés, emprisonnés à la prison de Fresnes.

Selon une info LCI/TF1, deux islamistes radicaux détenus à la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne, étaient en train de mettre sur pied un projet d'attentat sur le sol français, depuis leur cellule.

Charles-Henri M., un Camerounais de 28 ans, qui serait un des "leader" de la mouvance islamiste dans la prison de Fresnes et serait connu pour être un sympathisant des idées de Daesh, aurait planifié une attaque terroriste aidé de Maxime O., un Français de 22 ans, également islamiste radical. Les deux prisonniers font l'objet d'une surveillance accrue, depuis longtemps.

Lundi 2 octobre, la DGSI les a extraits de leur cellule pour les placer en garde à vue, dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet antiterroriste de Paris. 

Ce vendredi 6 octobre, les deux hommes ont été mis en examen.

Les deux hommes étaient bientôt libérables

Charles-Henri M., emprisonné depuis 2013 pour un braquage devait sortir de prison ce mardi. Quant à son complice présumé, incarcéré depuis 2014 pour tentative de meurtre, il aurait dû être remis en liberté dès la semaine prochaine.

Les deux islamistes radicaux avaient pour but de commettre un attentat à l'extérieur de la prison, soit en attaquant des surveillants de la prison ou encore des policiers, soit en braquant une bijouterie pour obtenir les fonds nécessaires à la préparation d'un attentat de plus grande envergure.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !