Suspecté du meurtre de la journaliste Kim Wall à bord de son sous-marin, le Danois Peter Madsen est jugé cette semaine à Copenhague. Cet autodidacte doué serait également un pervers adepte de pratiques sadomasochistes ultra-violentes. 

Face à l'évidence des preuves, Peter Madsen a reconnu avoir découpé le corps de la jeune journaliste Kim Wall. Mais l'inventeur autodidacte nie l'avoir tuée et réfute présenter des pulsions meurtrières, comme l'avance l'accusation. Le procès du Danois, connu pour avoir inventé et construit son propre sous-marin à bord duquel Kim Wall aurait été tuée, Le Nautilus, s'ouvre ce jeudi à Copenhague. Permettra-t-il de faire toute la lumière sur la personnalité de Peter Madsen, accusé d'un meurtre particulièrement sauvage ?

Peter Madsen est soupçonné par le ministère public d'avoir torturé puis tué Kim Wall, une journaliste de 30 ans montée à bord de son sous-marin pour les besoins d'un reportage, en août 2017. Peter Madsen, qui reconnaît avoir découpé son corps puis en avoir jeté les morceaux par-dessus bord, prétend que la jeune femme est morte accidentellement. Une version que viennent remettre en cause les preuves relevées, mais également la personnalité de l'inventeur de 47 ans. "Le fil directeur de sa vie, ce sont les conflits. Il a du mal à se mettre d'accord avec les autres, il a de grandes ambitions et veut tout faire à sa manière", résume son biographe, Thomas Djursing. L'homme est également décrit comme "étrange" par les membres de sa famille.

Plusieurs vidéos de femmes torturées puis tuées ont été découvertes dans un disque dur appartenant à Peter Madsen, que la justice accuse d'avoir torturé Kim Wall de son vivant, avant de la tuer par étouffement ou strangulation. Puis, le Danois a méthodiquement découpé son corps, avant de le jeter dans les eaux séparant le Danemark de la Suède. Avant qu'il ne monte à bord avec la jeune femme, Peter Madsen a acheté dans plusieurs magasins des scies, mais également des cordes et d'autres outils servant à son funeste projet. Il encourt la prison à vie pour meurtre avec préméditation, atteinte à l'intégrité d'un cadavre et agression sexuelle.  

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !