Un logeur avait placé des caméras dans sa salle de bain afin d’épier les jeunes étudiantes étrangères qu’il avait accueillies.  

C’est l’histoire d’un logeur… voyeur. Le Point a révélé l'histoire d’un retraité qui profitait de la présence de ses jeunes locataires pour les observer sous la douche. L’homme a été placé en garde à vue de mardi à mercredi.

Les jeunes femmes venues étudier en France

Les huit jeunes femmes étaient venues poursuivre leurs études en France par le biais du programme d'échanges internationaux Erasmus. Elles avaient ainsi choisi de vivre dans un logement situé dans le XIVe arrondissement de Paris. 

Le propriétaire en question, un retraité de 60 ans, louait une partie de son bien sur la plateforme Airbnb. Mais il est maintenant soupçonné de les avoir filmées sous la douche- sans leur consentement bien sûr. 

Deux caméras dans la salle de bain

Heureusement, les jeunes femmes se sont rapidement aperçues du stratagème du sexagénaire ; l’une d’elles a en effet trouvé sur son ordinateur une vidéo d’une des locataires alors qu'elle se trouvait dans la salle de bain.

Les jeunes femmes ont profité de l'absence de leur logeur pour fouiller dans son ordinateur, et y ont découvert le stratagème qui lui permettait de les épier. En effet, deux caméras avaient été placées dans la salle de bain. Il y en avait même une placée « dans la douche » !

Elles portent plainte

Les victimes de ce logeur voyeur ont immédiatement prévenu la police. Le suspect a été placé en garde à vue ce mardi, et y est resté jusqu’à mercredi.

Quant aux huit jeunes femmes, de nationalité coréenne, russe et colombienne, elles ont porté plainte contre leur logeur parisien.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !