Un homme de 91 ans a tué sa voisine de chambre de 84 ans dans la nuit du 2 au 3 janvier, dans la maison de retraite de Celles-sur-Belle.

C'est non loin de Niort que s'est déroulée une scène impensable dans la nuit de mardi à mercredi. Alors que les pensionnaires de l'EHPAD les Chanterelles dormaient ou s'apprêtaient à dormir paisiblement, un homme de 91 ans a commis l'irréparable. Le nonagénaire a, sans raison apparente, massacré l'une de ses voisines de chambre âgée de 84 ans, à coups de canne. Dans sa rage, l'homme a aussi blessé une femme pensionnaire de la maison de retraite âgée de 86 ans avant d'être stoppé par le personnel de la maison de retraite. Constatant un état psychologique instable, la décision a été prise d'envoyer le retraité dans un établissement spécialisé.

Des faits similaires en 2016

Les gendarmes de Niort vont maintenant devoir déterminer les raisons de ce passage à l'acte aussi soudain qu'incompréhensible.

Ce n'est pas la première fois qu'une personne âgée agit ainsi. En 2016, une femme âgée de plus de 80 ans et atteinte d'Alzheimer avait perdu le contrôle d'elle même et avait commis un meurtre sur une autre pensionnaire de sa maison de retraite âgée de 85 ans, à Agen. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !