Une femme a raconté sur son compte Facebook le viol dont elle a été témoin. Une histoire qui fait froid dans le dos.

Trois amies étaient en train de boire un verre en terrasse, dimanche après-midi à Marseille. Lorsque l'une d'entre elles se rend compte qu'une femme est en train de se faire violer à quelques mètres d'elles, en pleine rue et en plein jour.

Un marginal en état d'ébriété était en train d'essayer de violer une femme allongée sur un matelas. Croyant d'abord à une sorte d'exhibition, une des amies se rend compte que la femme ne bouge pas. Elle décide alors de s'approcher. La victime semble en effet inconsciente. "Tous les clients du bar ont aussi commencé à se lever quand ils se sont rendu compte de ce qui se passait, et un serveur a même balancé des verres au visage de l’agresseur avant qu’il prenne la fuite", raconte-t-elle.

Lorsqu'elle arrive à leur hauteur, l'homme se rhabille rapidement et part en courant. La victime, elle, "a remonté son jean d’un mouvement de main, comme un réflexe et est retournée à son coma", écrit cette travailleuse sociale sur son compte Facebook.

Les trois amies appellent alors les secours, qui arrivent sur place une dizaine de minutes plus tard. Elles essayent de convaincre la victime de porter plainte. Cette dernière est d'ailleurs prise en charge par les secours et son agresseur interpellé quelques rues plus loin par les policiers. Selon France 3, le suspect aurait été mis en examen et placé en détention provisoire. Quant à sa victime, la police serait sans nouvelle d'elle.

Voici ce que l'une des témoins a écrit sur son compte Facebook.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !