Seulement trois semaines après le tremblement de terre dévastateur qui a tué 445 personnes, l'Iran a subi ce vendredi matin un nouveau séisme.

Un séisme de magnitude 6,0 s'est produit tôt ce vendredi matin dans le sud-est de l'Iran, à proximité de la ville de Kerman qui compte plus de 821.000 habitants, a annoncé l'Institut géologique américain (USGS). Le Centre sismologique de l'université de Téhéran a par ailleurs rapporté que le séisme avait été suivi de deux autres, moins intenses : l'un d'une magnitude de 5,1 et l'autre de 4,0, à 59 kilomètres au nord de Kerman.

"Lors d'un entretien téléphonique, le sous-préfet nous a dit que pour l'instant, aucun mort n'a été signalé mais qu'il y a eu des dégâts dans plusieurs villages habités", a déclaré à la télévision d'État Hossein-Ali Mehrabizadeh, responsable de la cellule de crise de la province de Kerman.

Le 13 novembre dernier, un puissant séisme avait frappé le sol iranien, tuant au moins 500 personnes et en blessant 8.000 autres. D'une magnitude de 7,3, ce tremblement de terre battait un triste record : c'est le plus meurtrier qu'ait connu le pays depuis plus de dix ans, selon le dernier bilan fourni par les autorités.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !