L'enseignante aurait perdu son sang-froid car l'enfant de 8 ans, reconnu handicapé, avait gribouillé sur une table...

Ce jeudi, une mère a déposé plainte au commissariat de police de Montauban à l'encontre de l'institutrice de son fils de 8 ans, scolarisé en CE2. L'enseignante aurait giflé l'élève, reconnu handicapé, car il avait écrit sur un bureau apprend-on d'une source académique.

La plainte déposée par la mère contre l'institutrice qualifie les faits de "violences sur mineur par personne ayant autorité". Des faits qui auraient eu lieu mercredi 14 juin, lorsque l'enfant, reconnu sourd et hyperactif par la Maison départementale des personnes handicapées, aurait reçu une gifle de la part de l'enseignante pour avoir gribouillé sur une table.

Pour François-Xavier Pestel, directeur académique de l'Éducation nationale, "les faits sont avérés et ne sont pas acceptables. Je comprends la réaction de la famille qui a déposé plainte". "Nous allons recevoir la famille et entendre l'enseignante afin de bien comprendre ce qu'il s'est passé avant de décider quoi que ce soit vis-à-vis de ce professeur des écoles", a-t-il assuré.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !