Cinq militaires ont été blessés dans cette attaque, dont deux grièvement. Mais leur pronostic vital ne serait pas engagé.

Une nouvelle attaque envers des militaires ? L'enquête devra le démontrer. Mais un automobiliste a foncé mercredi matin sur des militaires de l'opération Sentinelle. Des faits qui se sont déroulés à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine.

Cinq soldats ont été blessés. Deux sont dans un état jugé grave, mais leurs jours ne sont pas en danger, a précisé la Préfecture de police de Paris, avant de publier sur Twitter ce message : "Incident à Levallois Perret : intervention de #Police en cours. Un véhicule est recherché". Selon Europe 1, il s'agirait d'une berline allemande, qui a pris la fuite après le choc. L'automobiliste est toujours activement recherché.

Un acte délibéré ?

La préfecture de police des Hauts-de-Seine a évoqué un "acte a priori volontaire". Il était aux environs de 8 heures lorsque l'attaque a eu lieu. "Des militaires de l'opération Sentinelle sont sortis en rang pour faire leur tournée et il y a un véhicule BMW qui était prépositionné dans l'allée et qui leur a foncé dessus au moment de retrouver leur véhicules", a expliqué Patrick Balkany, le maire de Levallois-Perret, au micro de BFM TV.

Et d'ajouter : "C'est sans aucun doute un acte délibéré parce que ça s'est passé dans une voie qui est un cul-de-sac devant le casernement de ces militaires et ce véhicule, visiblement, attendait qu'ils sortent pour rejoindre leur véhicule et leur a foncé dessus".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !