Mercredi, une mère de famille a tué ses trois enfants avant de tenter de mettre fin à ses jours. Actuellement hospitalisée, elle a laissé une lettre à son domicile près de Bordeaux, dans laquelle elle expose les raisons de cet acte. 

La mère de famille hospitalisée

Mercredi, un père de famille découvre à son domicile le corps sans vie de ses trois jeunes enfants. Son épouse, âgée de 42 ans, a tué ses deux garçons de 5 et 9 ans et sa fillette de 8 ans. Actuellement dans un état critique, cette dernière a été hospitalisée d'urgence. Pour le moment, elle ne fait pas l'objet d'une garde à vue. 

Dans une lettre, laissée dans son domicile de Mérignac (quartier du Chemin long), elle explique les circonstances de son acte. Le parquet de Bordeaux a annoncé ce jeudi que l'écrit en question faisait état « d’un ras-le-bol général ».  

Le maire bouleversé

Alain Anziani, maire de Mérignac, a été profondément touché par ce terrible évènement. Il s’est rendu ce jeudi dans l’école ou les enfants étaient scolarisés afin de rencontrer le personnel enseignant, notamment la directrice de l'école et l’inspecteur de l’académie.

Suite à ce drame, l’Education nationale a mis en place une cellule de soutien psychologique pour le personnel enseignant ainsi que pour les habitants de la ville de Mérignac.

Une enquête est ouverte 

« Ce n’est pas une famille qui faisait l’objet d’un suivi particulier », a pourtant précisé le parquet de Bordeaux, en ajoutant que la femme n’était pas « désinsérée » socialement. Une enquête a été ouverte pour « homicide aggravé sur mineur de moins de 15 ans ». Selon les tout premiers éléments, la mère de famille aurait fait prendre des médicaments à ses enfants avant de tenter de se suicider.

Cependant, le parquet a précisé que moins de vingt-quatre heures après les faits, il était encore trop tôt pour se contenter de cet écrit comme preuve formelle. Des investigations plus poussées permettront peut-être de définir d'autres causes de décès. Des analyses anatomopathologiques et toxicologiques seront également pratiquées.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !