Plusieurs étudiants en droit de Lille 2 ont dénoncé les propos sexistes et choquants d'un de leurs professeurs mardi dernier. 

Plusieurs étudiants en première année de licence de science politique à l'université de Lille 2 ont accusé leur professeur de tenir des propos sexistes, et l'ont dénoncé ce mardi. 

Sur Twitter, un élève a raconté l'incident qui s'est déroulé dans l'amphithéâtre lors d'un cours magistral : "Mon enseignant arrive, s'installe, et essaie de faire fonctionner le micro. Il n'y arrive point", écrit-il. Le professeur fini par faire fonctionner le micro défaillant et lance : "C'est comme les femmes, il faut taper dessus".

Des rires et applaudissements retentissent dans la salle, mais également plusieurs huées. Le professeur rétorque alors : "C'est comme les femmes, il faut taper dessus deux fois pour qu'elles comprennent". Plusieurs étudiants outrés se lèvent pour quitter l'amphithéâtre. Le professeur lance alors à leur intention : "Ça, c'est les féministes qui se lèvent (...). Ça ne me dérange pas tant qu'il n'y a pas des Femen, manquerait plus que ça... Enfin quoique !"

Le lendemain, le professeur a présenté ses excuses, accusant ses élèves de ne "pas comprendre son humour". 

Alertée, la direction de l'université a publié un communiqué ce jeudi : "De tels comportements ne peuvent qu'entraîner une condamnation sans équivoque de la part de la présidence de l'université". "Les violences faites aux femmes (...) peuvent aussi prendre la forme de telles outrances verbales que rien ne peut excuser, et encore moins lorsqu'elles émanent d'un enseignant universitaire". 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !