Aide-soignante pour Aider la vie de Bourges, une association qui vient en aide aux personnes âgées à domicile, une jeune femme a été licenciée après qu'une scène pornographique où elle apparaissait ait été découverte par sa direction. La jeune femme a décidé de saisir les prud'hommes.

C'est un cas particulier que va devoir traiter le conseil des prud'hommes de Bourges. Une ex-aide-soignante a décidé de traîner son ancien employeur devant cette juridiction après avoir été licenciée pour avoir porté préjudice à l'entreprise en tournant une scène pornographique pour le site Jacquie et Michel. "En dehors de leur activité, les salariés font ce qu'ils veulent, mais, là, un trouble a été créé dans l'entreprise. On emploie des mères de famille qui interviennent au domicile de personnes âgées", a déclaré l'avocat de l'association. C'est une collègue de la jeune femme, déléguée du personnel, qui l'a dénoncé auprès du président d'Aider la vie. 

Des femmes "gênées"

Face à ces images, "plusieurs d'entre elles (des salariées, NDLR) sont venues se plaindre auprès de la direction", a continué l'homme de loi. Face à ce licenciement qu'elle trouve abusif, la malheureuse ex-aide-soignante a décidé de faire appel aux prud'hommes pour obtenir réparation. Alors qu'une première séance pour concilier les deux parties sur un dédommagement ou un arrêt des poursuites a eu lieu, aucune solution n'a été trouvée. C'est donc le 19 février prochain que les deux parties se retrouveront pour tenter de trouver un accord.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !