Aux Etats-Unis, une mère de famille a reconnu avoir autorisé deux hommes à violer ses jeunes filles, en échange de 200 dollars. Ce sont ces dernières, âgées de 5 et 6 ans, qui ont alerté les autorités. 

Morgan Summerlin comparaissait devant la cour supérieure de Fulton, en Géorgie aux Etats-Unis, ce vendredi 4 mai. Cette mère de famille, accusée d'avoir autorisé deux hommes à violer ses deux filles de 5 et 6 ans contre de l'argent, a plaidé coupable.

Richard Office, 78 ans, est le premier homme à avoir violé les fillettes, contre 200 dollars. La mère a conduit ses deux filles chez le septuagénaire, qui les a violées. Puis, la jeune femme de 25 ans a également permis à Alfredo Trejo d'abuser de ses enfants, là encore contre une somme d'argent dérisoire. Ce sont les deux fillettes qui ont alerté les autorités du calvaire qu'elles vivaient. 

La grand-mère était au courant des viols, mais n'a rien fait

A l'issue de ce procès, les deux hommes ont été condamnés pour viol, agression et trafic d'enfants. Richard Office a écopé de la prison à perpétuité sans possibilité de remise en liberté conditionnelle, assortie à une peine supplémentaire de 146 ans de prison. Quant à Alfredo Trejo, il a été condamné à 25 ans de prison. 

La grand-mère des deux petites filles, au courant des viols, a été condamnée à 5 ans de prison pour non-dénonciation des crimes. Ses deux petites-filles s'étaient confiées à elle, mais elle n'avait rien fait pour empêcher leur viol. Enfin, Morgan Summerlin, accusée de trafic d'enfant et de cruauté au premier degré, devrait connaître sa peine le 4 juin prochain. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !