Ce n'est que sur la table d'autopsie que l'homme de 29 ans a repris conscience...

Il a failli être autopsié vivant. Un détenu du centre pénitencier des Asturies, en Espagne, était sur la table d'autopsie où il avait été transporté par les services médicaux de la prison lorsqu'il a subitement repris conscience

Détenu dans une prison qui se trouve dans le nord de l'Espagne, l'homme avait été retrouvé inanimé, ce dimanche dans la matinée. Constatant "qu'il ne présentait aucun signe de vie", le prisonnier avait été déclaré mort par trois médecins. Son corps avait alors été transporté à la morgue d'Oviedo.

"Il s'est aperçu qu'on le sortait de la housse (mortuaire) pour le mettre sur la table et pratiquer l'autopsie", a rapporté son père à des médias locaux, tout en expliquant que son fils avait fait une tentative de suicide en ingérant des médicaments qu'il s'était procurés dans la prison.

La presse locale rapporte que le détenu, Gonzalo Montoya, 29 ans, purge actuellement une peine de prison pour vol de métaux. Les autorités expliquent que les médecins ont constaté qu'il était vivant uniquement après avoir déposé son corps sur la table d'autopsie et avoir marqué ce dernier dans le but de l'autopsier. 

Une enquête a été ouverte par l'administration pénitentiaire et une autre par le gouvernement régional des Asturies.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !