Alors que l'enquête se poursuit après l'attaque suivie du suicide d'un conducteur qui a foncé avec sa camionnette sur les clients d'un café en Allemagne, les autorités allemandes évoquent les troubles psychologiques de l'homme. 

Le conducteur qui a foncé sur les clients d'un café-restaurant en Allemagne samedi dernier souffrirait de troubles psychologiques importants et voulait se suicider, ont annoncé ce dimanche les autorités allemandes, écartant ainsi toute motivation politico-religieuse. 

"Nous n'avons jusqu'ici toujours aucun élément sur des motivations politiques ou sur des complices", a précisé dans la soirée le chef de la police de Münster, ville de 300.000 habitants du nord-ouest de l'Allemagne où s'est produit le drame. "En revanche, nous disposons d'éléments montrant que les raisons de l'acte sont à rechercher dans sa personnalité", a fait savoir Hajo Kuhlisch.

Des lettres faisant part de son intention de se suicider

L'homme de 48 ans, identifié comme étant un certain Jens R., serait connu des services psychiatriques de Münster, ville dans laquelle il résidait. Depuis 2014, il faisait l'objet de plusieurs plaintes pour violences ou menaces provenant principalement de proches. Il avait notamment menacé par deux fois des membres de sa famille, dont son père, de les attaquer à coups de hache. D'après plusieurs médias allemands, Jens R. avait envoyé et laissé dans son appartement plusieurs lettres faisant part de son intention de se suicider. 

Samedi 7 avril dans l'après-midi, l'homme a pris place au volant de sa camionnette pour foncer sur la terrasse d'un café-restaurant de Münster. Deux personnes de 51 et 65 ans sont mortes et vingt autres ont été blessées, dont dix grièvement.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !