Dans le commune de Carignan, dans le département des Ardennes, plusieurs habitants ont été témoin de cette atrocité.

L'homme, finalement interpellé par les gendarmes, a attaché et traîné son chien à l'arrière de sa voiture, entraînant la mort de celui-ci"Il était 13h30 quand, au niveau de l'Intermarché de Carignan, j'ai vu une ZX rouge avec une masse noire attachée à l'arrière qui traînait sur le sol. C'était un chien", raconte un témoin encore sous le choc à L'Union.

Le conducteur a ensuite poursuivi sa route à vitesse normale, laissant le chien traîner sur la route, puis s'est arrêté à une station-service pour le faire le plein d'essence. Là, il est descendu de voiture et a vérifié l'état de son chien. Voyant que celui-ci était mort, il l'a détaché, après quoi il a "chargé le chien dans son coffre avec un bidon d'essence et il est reparti", a expliqué le même témoin.

Durant cet arrêt, un autre témoin a eu le réflexe de prendre en photo la plaque d'immatriculation du véhicule pour l'envoyer à la gendarmerie. Grâce à cette information, les forces de l'ordre de Carignan ont pu interpeller un peu plus tard l'individu de 55 ans à son domicile. Pour ces atrocités, l'homme encourt jusqu'à deux ans de prison et 30.000 euros d'amende si l'acte de cruauté est reconnu comme volontaire. Si l'acte est reconnu comme une atteinte involontaire à la vie ou à l'intégrité d'un animal, il ne risque que 450 euros d'amende.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !