Ce mardi 9 janvier au matin, les enquêteurs de la police judiciaire se sont déployés autour d'un monastère de Roquebrune-sur-Argens où leur a été signalée la présence d'un homme ressemblant fortement à Xavier Dupont de Ligonnès, le père recherché depuis 2011 pour l'exécution de tous les membres de sa famille, à Nantes.

Sept ans après les faits, aurait-on enfin retrouvé la trace de Xavier Dupont de Ligonnès ? Alors que de nouveaux signalements arrivent régulièrement aux enquêteurs en charge de l'affaire - déjà plus de 1.000 signalements ont été traités -, un nouveau signalement semble avoir déclenché la tenue d'une opération policière d'envergure.

Pour rappel, Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants, début avril 2011 dans leur domicile de Nantes. Les corps ont été découverts dans le jardin familial. La maison avait été méticuleusement nettoyée. Depuis, l'homme demeure introuvable.

Le 15 avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès est aperçu pour la dernière fois dans le département du Var, en train de quitter un hôtel Formule 1 après avoir retiré 30 euros dans un distributeur. Sept ans après cette dernière apparition filmée par des caméras de vidéosurveillance, des témoins pensent avoir reconnu l'homme à la messe du monastère Saint-Désert à Carmes. Un monastère dans lequel vivent des moines qui ont fait voeu de silence et qui se trouve à Roquebrune-sur-Argens, dans le département du Var. 

Ces témoignages sont pris très au sérieux par les enquêteurs pour plusieurs raisons. Tout d'abord parce que la dimension religieuse est très importante chez Xavier Dupont de Ligonnès, ensuite parce que les moines du monastère où il serait donc susceptible de se cacher ont fait voeu de silence... Pour finir, le père de famille a été aperçu pour la dernière fois à seulement quelques centaines de mètres de ce monastère. Un endroit idéal pour se terrer et ne croiser personne.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !