Ce mardi 9 janvier, les enquêteurs ont pris possession du monastère de Roquebrune-sur-Argens, où la présence d'un homme présentant de fortes similitudes avec Xavier Dupont de Ligonnès leur avait été signalée. L'opération, qui a duré un peu plus de deux heures, s'est révélée infructueuse.

Ce mardi 9 janvier tôt dans la matinée, les enquêteurs de la police judiciaire de Marseille en charge de l'enquête sur Xavier Dupont de Ligonnès, ont investi le monastère de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Plusieurs témoins avaient en effet affirmé avoir reconnu le suspect dans l'enceinte même de ce monastère, où vivent des moines qui ont fait voeu de silence.

Pour rappel, le fugitif le plus recherché de France est accusé d'avoir assassiné sa femme et ses quatre enfants au printemps 2011, dans leur maison familiale de Nantes. Les cinq corps avaient été retrouvés enterrés sous la terrasse du jardin. Le père de famille, qui avait pris la fuite une semaine plus tard dans la nuit du 11au 12 avril 2011, avait été repéré par les caméras de vidéosurveillance en train de quitter un hôtel Formule 1, dans le Var. Depuis, il semble s'être volatilisé.

Preuve que la piste de ce mardi matin était prise au sérieux par les enquêteurs, une magistrate nantaise avait fait le déplacement jusqu'à ce monastère du Var, afin d'être présente lors de l'opération de police, rapporte France Bleu Provence. Les fouilles du monastère et de ses alentours se sont soldées par un échec. Elles n'ont pas permises de retrouver Xavier Dupont de Ligonnès.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !