La mairie de Roubaix avance que la jeune fille aurait en réalité été mordue par des serpents, détenus par son père au domicile familial...

Samedi 2 septembre au matin, une adolescente handicapée avait été retrouvée par ses parents recouverte de sang, rapportait La Voix du Nord. Elle aurait été attaquée par des rats durant son sommeil, à son domicile de Roubaix. La jeune fille de 14 ans, polyhandicapée, vivait au rez-de-chaussée de la maison familiale, et dormait dans un lit médicalisé. 

Grièvement attaquée au visage, au cou, aux mains mais aussi aux jambes, Samantha avait dû être hospitalisée en urgence et une patrouille de police avait été envoyée sur place afin d'effectuer les premières constatations. D'après le médecin légiste, l'adolescente aurait bien été attaquée par de nombreux rats, durant son sommeil. 

"Elle ne peut pas sortir de son lit. Du fait de sa maladie, elle est moins sensible à la douleur que nous. Elle a dû sentir les rats s’activer sur elle mais elle n’a pas eu la présence d’esprit de nous appeler. Selon les médecins, c’est un phénomène assez rare [...] Aux urgences ils ont dit que c'était la première fois qu'ils voyaient une attaque d'une grande ampleur comme ça, des morsures impressionnantes et une attaque très violente sur une personne vivante car d'habitude les rats attaquent les personnes décédées", avait alors expliqué son père à La Voix du Nord.

Le père de Samantha avait dans la foulée porté plainte contre le bailleur du lotissement et contre la ville de Roubaix. Le parquet de Lille a ouvert "une enquête contre X pour des faits de blessures involontaires par manquement à une règle de prudence et de sécurité et conditions d’hébergement contraires à la dignité humaine". En attendant les conclusions de l'enquête, toute la famille a été relogée.

Le père détenait des serpents à la maison

Mais il semblerait que la version des rats soit remise ne question par la ville de Roubaix. En effet, interrogée par l'AFP, la mairie de la métropole lilloise a fait savoir qu'aucune dératisation n'avait été réclamée aux services municipaux. "Il est facile d'incriminer la Ville, mais il n'y a aucun problème dans ce quartier. C'est la seule maison touchée par des rats. Il semblerait que le papa élevait des serpents et aucun adulte n'était présent avec la fille durant la nuit", a souligné un porte-parole de la ville. De son côté, le bailleur a reconnu que la présence de nombreux détritus devant le logement pouvait avoir attiré des rats.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !